france   English
Actus du moment

Newsletter
S''inscrire Se désinscrire

Vidéos des 20 propositions
1. Faire de la fonction sociale de l’entreprise une priorité stratégique : inciter et contraindre 2. Organiser la société commerciale à partir du projet d’entreprise plutôt qu’à partir du profit 3. Pour un contrôle indépendant, financier et extra-financier, des entreprises 4. Intégrer les impacts environnementaux et sociaux des entreprises dans l’analyse financière et dans l’investissement 5. Valoriser le salariat pour redonner sens à l’entreprise 6. Pour une formation, initiale et continue, à l’éthique 7. Climat : vers une économie européenne à faible intensité carbone 8. Pour un financement volontariste de la transition énergétique 9. Restaurer la fonction première des marchés à terme de matières premières 10. Pour une finance au service de l’économie 11. Mettre fin à certaines dérives des marchés financiers 12. Réguler les fonds de pension pour sauver les retraités européens 13. Désamorcer la guerre numérique et accélérer l’innovation utile 14. Pour une comptabilité sociétale et environnementale 15. Pour une fiscalité déterritorialisée des multinationales 16. Vers des outils de mesure de l’optimisation fiscale 17. Instaurer des taxes globales 18. Pour une taxe européenne, écologique et sociale 19. Réformer la BCE pour sauver la zone euro 20. Pour une économie verte, équitable et pluraliste



Proposition 11


Mettre fin à certaines dérives des marchés financiers

Henri Afman, Gaël Giraud, Dominique Guégan, Rémi Léger

Faisant suite aux Propositions 9 et 10, dédiées à la régulation des marchés financiers, celle-ci s’intéresse plus spécifiquement aux dérives des marchés, observées depuis le milieu des années 2000. Elle encourage donc l’abolition pure et simple de la directive européenne MIF, et suggère des réglementations pour encadrer aussi bien le trading à haute fréquence que le private equity, la gestion de carrière au sein des départements de contrôle des risques bancaires ou encore l’usage des mathématiques en finance (en particulier de la mesure du risque inhérent à un portefeuille). Elle se conclut par une proposition originale d’encadrement de l’effet de levier par la Banque Centrale Européenne et les autorités des marchés européennes, en vue de lisser le cycle de l’effet de levier sur les marchés financiers.

Voir la vidéo de présentation :