france   English
Actus du moment

Newsletter
S''inscrire Se désinscrire

Vidéos des 20 propositions
1. Faire de la fonction sociale de l’entreprise une priorité stratégique : inciter et contraindre 2. Organiser la société commerciale à partir du projet d’entreprise plutôt qu’à partir du profit 3. Pour un contrôle indépendant, financier et extra-financier, des entreprises 4. Intégrer les impacts environnementaux et sociaux des entreprises dans l’analyse financière et dans l’investissement 5. Valoriser le salariat pour redonner sens à l’entreprise 6. Pour une formation, initiale et continue, à l’éthique 7. Climat : vers une économie européenne à faible intensité carbone 8. Pour un financement volontariste de la transition énergétique 9. Restaurer la fonction première des marchés à terme de matières premières 10. Pour une finance au service de l’économie 11. Mettre fin à certaines dérives des marchés financiers 12. Réguler les fonds de pension pour sauver les retraités européens 13. Désamorcer la guerre numérique et accélérer l’innovation utile 14. Pour une comptabilité sociétale et environnementale 15. Pour une fiscalité déterritorialisée des multinationales 16. Vers des outils de mesure de l’optimisation fiscale 17. Instaurer des taxes globales 18. Pour une taxe européenne, écologique et sociale 19. Réformer la BCE pour sauver la zone euro 20. Pour une économie verte, équitable et pluraliste



Présentation des auteurs



Henri Afman

Né en 1964, marié, trois enfants. Ingénieur financier dans une grande banque d’investissement à Londres. Normalien et docteur ès sciences, Henri a occupé divers postes en front office et en contrôle des risques, après avoir été enseignant chercheur dans le milieu académique.

Frédéric Baule

Né en 1956, ESCP-EAP, marié et père de quatre enfants. Immergé depuis 1985 dans le secteur du trading pétrolier, que ce soit pour une banque d’investissement ou des compagnies pétrolières, il coordonne aujourd’hui, pour un major pétrolier, un pôle de compétences offrant à ses partenaires des solutions de gestion de leur exposition aux fluctuations des prix pétroliers s’appuyant sur l’existence de marchés dérivés* « pétrole ».

Max de Chantérac

Né en 1967, HEC, marié et père de sept enfants. Il est directeur financier depuis douze ans dans une importante multinationale. Pour ce groupe, il a passé huit années en Europe de l’Est pour créer, gérer et organiser de façon opérationnelle des sociétés placées au coeur des problématiques de flux financiers internationaux.

Gaël Giraud

Jésuite, né en 1970, ancien élève de l’ENS-Ulm, diplômé de l’ENSAE, docteur en mathématiques (Laboratoire de l’École polytechnique). Ancien consultant scientifique pour des banques d’investissement parisiennes et auteur de La Théorie des jeux (Flammarion, « Champs-Université », 3e édition septembre 2009), il est collaborateur au CERAS (Centre de recherches et d’action sociale) et chroniqueur à la revue Projet. Il a publié plusieurs articles de recherche dans le cadre de ses travaux au CNRS et comme membre de l’École d’économie de Paris.

Aurèle Giraud-Stutz

Né en 1974, diplômé de l’École de Management de Bordeaux et de Paris-X Dauphine-CNAM, marié, il était senior marketer dérivés actions et produits structurés auprès de BNP-Paribas et intervenant dans la société de formation en finance Bärchen, après de nombreuses années à divers postes de trading actions à Paris et à Francfort. Aurèle est décédé le 30 novembre 2008, en cours de rédaction de ce livre.

Alain Grandjean

Né en 1955, Alain Grandjean est diplômé de l’Ecole Polytechnique et de l’ENSAE, titulaire d’un doctorat de troisième cycle en économie de l’environnement. Cofondateur de Carbone 4, cabinet de conseil en stratégie carbone, il est membre du comité de veille écologique de la Fondation Nicolas Hulot et membre du Conseil économique pour le développement durable. Il est l’auteur de Les Etats et le carbone, PUF, 2009 (Avec Patrick Criqui et Benoît Faraco), C’est maintenant, Le Seuil, 2009 (Avec Jean-Marc Jancovici), Le plein s’il vous plaît, Le Seuil, 2006 (avec Jean-Marc Jancovici), Environnement et Entreprises, Village Mondial, 2006 (avec Dominique Bourg et Thierry Libaert) et La monnaie dévoilée, L’Harmattan, 1997 (avec Gabriel Galand).

Dominique Guégan

Diplômée en mathématiques, sociologie, psychologie, langues orientales. Professeur des universités à Paris-I, elle est l’auteur de huit livres dont Les Chaos en Finance : approche statistique (Economica, 2003). Chercheur intéressée par les systèmes dynamiques chaotiques, les outils statistiques non-paramétriques et la modélisation non linéaire, dont les principales applications sont en médecine (épilepsie), en économie (PIB), en finance (risques et pricing). Elle est associée à plusieurs programmes de recherche internationaux (Europe, Asie, Australie).

Daniel Hurstel

Diplômé en droit, HEC. Avocat d’affaires internationales, spécialisé en opérations de haut de bilan. Maître de conférences à Sciences Po. Professeur associé de la Chaire Social Business/Entreprise et Pauvreté à HEC. Il participe régulièrement à des conférences sur les thèmes du droit des affaires, d’une part, et du Social Business, d’autre part. Auteur du livre La Nouvelle Economie Sociale - Pour réformer le capitalisme (Odile Jacob, 2009). Membre de l’Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique.

Rémi Léger

Diplômé de l’ENSAE, ingénieur financier dans une banque d’investissement à Paris, spécialisé en gestion d’actif/passif, 44 ans. Rémi a occupé des postes en recherche quantitative et en contrôle des risques dans différentes institutions financières depuis vingt ans.

Laurence Loubières

Née en 1970, religieuse xavière, diplômée de l’ESSEC, Laurence Loubières est analyste senior dans une agence internationale de recherche et d’évaluation des performances environnementales, sociales et de gouvernance de sociétés cotées et non cotées. Basée à Toronto, au Canada, elle coordonne le pôle finance au sein de l’équipe d’analystes et participe à des coalitions internationales d’investisseurs qui cherchent, par le dialogue et le vote en assemblée générale, à améliorer la prise en compte par les entreprises des impacts environnementaux et sociaux liés à leur activité. Elle a participé à la rédaction de l’ouvrage Notre mode de vie est-il durable ? (Justice et Paix France, Karthala, 2006).

Odilon Maucour

Né en 1968, marié et père de quatre enfants. Ancien élève de l’ENS-Ulm, de formation économique, il travaille actuellement à Londres comme gestionnaire d’un portefeuille d’actifs dépréciés de type « subprime* » dans une grande banque européenne. Il a commencé sa vie professionnelle au ministère des Finances, à Paris, analysant le risque de crédit d’emprunteurs situés dans les pays émergents.

Cécile Renouard

Née en 1968, religieuse de l’Assomption. De formation économique et commerciale (ESSEC) et philosophique (doctorat de l’EHESS), elle enseigne l’éthique sociale au Centre Sèvres (facultés jésuites de Paris) et à l’École des Mines de Paris, et dirige un programe de recherche à l’ESSEC. Elle a publié les livres : La Responsabilité éthique des multinationales (PUF, 2007), Un monde possible (Seuil, 2008), “Michaël Walzer. L’art libéral du civisme” (Temps Présent, 2010)