france   English
Actus du moment

Newsletter
S''inscrire Se désinscrire

Vidéos des 20 propositions
1. Faire de la fonction sociale de l’entreprise une priorité stratégique : inciter et contraindre 2. Organiser la société commerciale à partir du projet d’entreprise plutôt qu’à partir du profit 3. Pour un contrôle indépendant, financier et extra-financier, des entreprises 4. Intégrer les impacts environnementaux et sociaux des entreprises dans l’analyse financière et dans l’investissement 5. Valoriser le salariat pour redonner sens à l’entreprise 6. Pour une formation, initiale et continue, à l’éthique 7. Climat : vers une économie européenne à faible intensité carbone 8. Pour un financement volontariste de la transition énergétique 9. Restaurer la fonction première des marchés à terme de matières premières 10. Pour une finance au service de l’économie 11. Mettre fin à certaines dérives des marchés financiers 12. Réguler les fonds de pension pour sauver les retraités européens 13. Désamorcer la guerre numérique et accélérer l’innovation utile 14. Pour une comptabilité sociétale et environnementale 15. Pour une fiscalité déterritorialisée des multinationales 16. Vers des outils de mesure de l’optimisation fiscale 17. Instaurer des taxes globales 18. Pour une taxe européenne, écologique et sociale 19. Réformer la BCE pour sauver la zone euro 20. Pour une économie verte, équitable et pluraliste





À propos de la proposition 8 — Transformer les dérivés de crédit en actifs dignes de confiance

Evolution des réglementations internationales

Par Philemon

Spécialiste de la mesure et de la gestion des risques de marché et de crédit, en charge de l’ingénierie des risques d’une banque de finance et d’investissement.


Transformer les dérivés de crédit en actifs dignes de confiance est effectivement souhaitable. Les évolutions récentes des accords de Bâle, cf. “Revision to the Basel II market risk framework” sur le site de la Bank of International Settlement, conduiront certainement les banques de manière naturelle requalifier les positions de titrisation CDO d’ABS ou CDO square en portefeuille de placement : il n’y a effectivement plus d’avantage en terme de fonds propres les porter en portefeuille de négociation.

Il est important de noter en outre que l’introduction de l’Incremental Risk Charge (surcharge en fonds propres pour le portefeuille de négociation pour prendre en compte le risque de défaut, cf. “Guidelines for computing capital for incremental risk in the trading book” sur le site de la Bank of International Settlement) impose de fait des règles de couverture des portefeuilles de crédit sous peine de pénalisation en fonds propres, (pour un émetteur donné, les titres sous-jacents des dérivés de crédit doivent être les mêmes pour que les règles de netting puissent s’appliquer).